C’est le premier, je balance tout ! #4

Bienvenue en novembre, mois du NaNo, avec cet article au principe tout simple, initié par Allez vous faire lire, où il suffit de raconter :

  1. Le Top & Flop de ce que j’ai lu le mois dernier
  2. Au moins 1 chronique d’ailleurs lue le mois dernier
  3. Au moins 1 lien qui m’a fait « Wahou » le mois dernier (hors chronique littéraire)
  4. Et enfin : ce que j’ai fait de mieux le mois dernier

Et comme la musique c’est #mapassion, j’ai décidé d’ajouter une cinquième rubrique :

5. Ce que j’ai écouté le mois dernier.

aligif6

It’s not up to fate to lay the groundwork for a better day

  1. Top et Flop

Ce mois-ci, j’ai pas trop mal lu, avec cinq bouquins (plus une poignée pour le travail). Comme tu peux le voir, je suis un peu partie dans tous les sens (même si #littératureaméricainemonamour).

 

tumblr_mjw0jpYrqF1qf95jfo5_250

Top

  • Monsieur Malaussène était une relecture, j’avais déjà adoré quand j’étais jeune, j’adore toujours maintenant, zéro surprise ici. Je continue donc doucement ma relecture de la saga, au rythme de mes séjours chez mes parents. Bon, je vois dedans quelques défauts qui m’échappaient dans ma jeunesse, mais je les dévore avec la même passion et le même amour des personnages et des intrigues rocambolesques. Promis, je ferai un article sur l’ensemble quand j’aurai terminé.

 

  • Je vais pas m’étendre dans les détails sur Blessés, mais tu peux retrouver mon avis dans l’article qui lui est consacré. Sache en tout cas que c’est un livre que j’ai englouti d’un bout à l’autre sans jamais être arrêtée par un détail énervant, et ça, c’est suffisamment rare pour être noté. Surtout dans les westerns.

 

tumblr_mjw0jpYrqF1qf95jfo4_250

Flop

Je vais peut-être devoir me faire à l’idée de me passer de Flopsy dans le futur, parce qu’on dirait que je n’ai jamais de flop. Est-ce que c’est parce que je choisis bien mes lectures ? Ou parce que j’ai rarement des attentes particulières pour un bouquin, du coup au pire mon avis est « oh ok d’accord » ? Ou parce que j’ai une vision particulièrement resserrée du flop, qui fait que je rechigne à y mettre des livres ? Je ne sais.

En tout cas, Brian, sache que je t’aime même si je n’utilise plus beaucoup ce gif à l’avenir.

 

2. Chroniques d’ailleurs
  • Je suis tombée sur une vieille chronique de l’ourse bibliophile, qui parle du recueil Contes du Far West, et si tu as un peu suivi mes publications, tu connais mon amour du western et tu comprendras donc forcément que j’ai dit OUI en voyant ça. En plus, ohoh, il y a l’air d’y avoir des personnages féminins chouettes, et tu sais bien que ça aussi c’est ma passion.
  • L’article de Miscellanées sur Les étoiles s’éteignent à l’aube (note au passage la beauté de ce titre) m’a vraiment donné envie de découvrir ce bouquin, que j’avais vu passer un peu partout sous mon nez dans le Picabo River Book Club.
  • Western un jour, western toujours (je suis une lectrice monomaniaque que veux-tu), je suis tombée sur l’article des Lubies d’Eole sur Celle qui venait des plaines, et forcément, western, jeunesse, personnage féminin, Amérindiens, tout ça ça me parle et j’ai maintenant très envie de le lire.
3. Wahous d’ailleurs
  • On ne change pas une équipe qui gagne, je vais évidemment commencer cette rubrique avec… Starkid ! Leur nouvelle websérie, Movies, Musicals &Me, a commencé le 19 octobre, il y a deux épisodes (sur dix) pour l’instant. Elle parle de Halpert Evans, star de Broadway, qui revient sur sa carrière. Et oh, well, c’est Starkid, c’est hilarant, il y a des chansons catchy (et qui restent en tête) (j’ai toujours celle du premier épisode qui revient régulièrement), je les aime d’amour et STARKID voilà.

 

  • J’ai hésité à en (re)parler, mais eh oh c’est mon blog je fais ce que je veux c’est moi qui décide, sache que les Tin Can Brothers ont fini de poster leur spectacle The Solve-it squad ! returns sur Youtube, et que tu peux donc maintenant le regarder en entier (ce que je te conseille de le faire, parce que encore une fois, c’est fabuleux, c’est drôle, et puis Gabe et Brian ). Si tu n’avais pas suivi ce que je racontais précédemment, c’est une parodie de Scooby-Doo, faite par des gens merveilleux.

 

  • Ma copine Laure a posté une recette de potimarron que j’ai bien envie de tester (mais avec de la raclette), parce qu’elle a l’air comfy comme tout pour l’hiver.

 

  • Slim Paul, le bluesman de Scarecrow, a lancé un kickstarter pour sortir son album solo ! Si tu ne connais pas Scarecrow, je t’invite à aller découvrir, parce que c’est un mélange des gens improbable mais incroyable, et si tu aimes je t’invite à donner des sous à Slim Paul, parce que j’ai envie de voir ce qu’il donne en solo (et toi aussi j’espère).

 

  • Puisqu’on en est à parler de musique : Franz Ferdinand a annoncé un nouvel album !!!! Ils font partie de ces groupes que j’aime bien écouter chez moi de temps en temps mais sans être fan, mais que j’adore voir sur scène ! Mais bon, comme je suis une fangirl et que j’ai des problèmes, tu penses bien que j’ai déjà précommandé l’édition limitée de leur album et que vendredi matin je serai au taquet à 9h pour prendre ma place pour leur concert #takeallmymoney

 

4. Writing, Knitting & Me

C’est rigolo parce que, d’un côté, j’ai l’impression que le mois d’octobre est passé à une vitesse folle, et d’un autre, j’ai la sensation que le début du mois est si loin tellement j’ai fait de trucs.

  • J’ai bien avancé mon tricot ! Le dos est terminé (enfin, presque, je l’ai montré à ma maman et elle m’a dit qu’il faudrait reprendre quelques trucs en haut), et j’ai bien entamé le devant (j’ai même commencé le jacquart #scarythings). Est-ce que je peux espérer pouvoir le porter pour Noël ? peut-être.

 

  • Si j’ai autant avancé, c’est en partie grâce aux Octogônes, où on avait un stand avec ma team GE et où forcément, entre une raclette et une poutine, quelques times up et des discussions passionnées sur les histoires des uns et des autres, j’ai trouvé le temps de sortir mes aiguilles. J’aime vraiment ces weekends où on se retrouve avec les copains sous prétexte de présenter notre asso, où on mange et on discute et on fait des jeux, bref, où on s’amuse bien.

 

  • Sur une décision un peu de dernière minute (comprendre le jour même), j’ai décidé d’aller voir St. Vincent en concert. C’est pas une artiste que je connais très bien, j’avais écouté quelques titres, et elle est sur ma liste à découvrir depuis quelques années, mais j’ai jamais pris le temps de m’y plonger. Et là, elle passait à Paris, alors je me suis dit c’est maintenant ou jamais. J’essaye un peu de sortir de ma zone de confort en ce qui concerne les concerts, et là c’était le cas. Pas parce que c’était une artiste que je connais pas (ça j’ai déjà fait) (plusieurs fois), mais parce que je m’y suis prise au dernier moment, et que j’y suis allée vraiment à la cool, c’est-à-dire sans chercher à être au premier rang ni en avance ni rien. Et, bon, je sais pas trop si être au fond de la salle avec la plèbe me plaît trop (en particulier parce que là, tous les mecs de plus d’un mètre quatre-vingt avaient apparemment décidé de se placer juste devant moi #complot), mais en tout cas j’ai profité du concert différemment, et ça j’aime bien, tenter de nouveaux trucs. D’autant plus que, sur scène, c’était aussi très différents de ce que je vois d’habitude. Je veux dire, en général je vais voir des groupes de pop-rock-folk qui jouent un peu à l’arrache, sans trop de mise en scène ou de chorégraphie, et là, j’ai vraiment eu l’impression de voir un show à l’américaine : elle était seule sur scène, avec plusieurs micros, un changement de costume au milieu, un écran au fond avec des vidéos projetées… bref, pas du tout ce à quoi je m’attendais, ni ce dont j’ai l’habitude mais, passé les premiers instants de « mais où suis-je qu’est-ce », je me suis laissée portée par le flow et j’ai profité du spectacle (entre les épaules de la confrérie des mecs immenses devant moi, donc).

 

  • Le lendemain, autre concert, autre ambiance : je suis allée (re)voir Leyla McCalla. Ici on était assis, la moyenne d’âge était largement plus élevée, et le set beaucoup plus traditionnel (et acoustique). C’est toujours un plaisir de la voir sur scène, et plus j’écoute ce genre de musique plus je me dis que j’aime les instruments à corde et la musique cajun, et qu’il faudrait vraiment que j’explore un peu plus ces choses-là, vu la joie que ça me procure.

 

  • J’ai commencé à poster sur Wattpad mon histoire Fisc, crimes et chocolat, qui parle non seulement de fisc, de crimes et de chocolat (je n’ai peut-être aucune imagination pour les titres mais je ne mens pas sur la marchandise au moins), mais aussi d’amitié, de complots, de radiateurs et d’extraterrestres. Si tu aimes ces choses-là, les sitcoms et la nourriture, tu peux aller voir ce que ça donne. Je l’avais déjà postée ailleurs avant, mais il n’y a globalement que mes amis qui l’ont lue, donc là j’ai envie de voir ce que ça donne avec un nouveau public peut-être.

 

5. Sur ma platine

Comme ce mois-ci j’en ai quasiment terminé avec mes coups de fil, je peux enfin réécouter de la musique toute la journée, et ça me fait un bien fou #addict.

8132V-jUtgL._SL1425_

Forcément j’ai continué à écouter Icky Thump (et ses petits camarades du Vault package, mais je ne te les poste pas ici, si la curiosité te démange tu peux aller voir mon bilan du mois dernier). Bien que ce soit mon groupe préféré, avec les années j’écoute de moins en moins les White Stripes au quotidien (parce que je connais tout par coeur ahah), mais avoir l’occasion de m’y remettre, comme ça, ça fait toujours du bien à mon coeur, mon âme et mes oreilles.

 

Hoosiers_trick_to_life_blue_cover

 

L’envie m’est venue (je sais pas trop d’où) de ressortir le premier album des Hoosiers (le seul qui en vaille la peine, comme je l’explique en vidéo ici), et je dois avouer que 1) je connais encore les paroles par coeur et 2) c’est vraiment un très bon album. Je t’encourage à y jeter une oreille car, si le groupe est surtout connu pour ses chansons pop, ses balades d4rK et dépressives valent carrément plus le coup.

 

Tea_for_the_Tillerman

 

On est en automne, c’est le moment de ressortir des disques comfy d’automne qui fleurent bon les plaids et  le tricot, et Tea for the Tillerman en fait partie. Avec ses balades folk, ses chansons d’amour et d’encouragement, il est parfait pour accompagner une soirée sous la couette ou une après-midi grisâtre.

 

 

8693a1edc321169ba577b6ea8bcff7f1.1000x1000x1

Dans ma volonté de découverte de St. Vincent, j’ai acheté au concert son dernier album, Masseduction (35 balles d’ailleurs, je veux bien qu’il soit rose et sexy mais là ils se touchent un peu quand même). Et, à vrai dire, c’est vraiment une artiste que j’ai envie d’aimer, mais je ne sais pas si c’est le cas. Je veux dire, pour l’instant j’aime bien ce qu’elle fait, mais je ne sais pas si c’est un « j’aime bien » qui se transformera en « c’est l’amour de ma vie » dans un mois ou en « je crois que je l’ai assez entendu » dans une semaine.
Et oui, j’ai payé 35 balles pour assouvir ma curiosité. Some of us have issues, qu’est-ce que vous voulez.

4677a3b6edf02979296fb82d40c19984.1000x1000x1 Je suis sûre que, si j’avais découvert Frank Zappa il y a cinq ans, ou trois ans, j’aurais dit « wtf » et passé mon chemin. Mais je l’ai découvert au printemps et, si j’ai un peu fait « wtf » au début, je suis très rapidement passée à « amazing ». Celui-ci, c’est un live et, en plus d’être en admiration devant sa musique, je peux maintenant dire que j’adore sa voix. Pas seulement quand il chante, non non, mais quand il raconte des histoires avant la chansons, qu’il parle, juste, quoi.
Some of us have issues, j’ai dit.

 

Voilà, je pense avoir fait le tour de mon mois d’octobre, et maintenant novembre s’annonce intense, puisque j’ai 50 000 mots à écrire avec le NaNoWriMo et cinq concerts de prévus mais, oh, well, qui a besoin de sommeil de toute façon ? Allez, on se retrouve dans un mois quand je serai sur les rotules ahahahahahahahahahah (entends le désespoir dans ce rire).

5 réflexions sur “C’est le premier, je balance tout ! #4

  1. Pingback: C’est le premier, je balance tout ! #7 | Les Cheesecakes de Dolores

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s