Le disque du dimanche matin #8 – Méhari, Archimède

C’est fou comme, depuis que j’ai lancé cette série d’articles, j’ai été quasiment incapable à chaque fois de prévoir ce disque du dimanche matin. Je suis pourtant une fille d’habitudes, j’ai tendance à écouter trois ou quatre albums en boucle et il y a en général de fortes chances qu’un de ceux-là soit celui du dimanche matin. Et j’y pense, pendant la semaine, je me dis « celui-là il a bien le mojo pour être un disque du dimanche matin, ce sera sûrement lui cette semaine. »

Sauf que, neuf fois sur dix, le disque qui pop up dans ma tête le dimanche matin, sans être pour autant particulièrement surprenant, n’est pas celui auquel je pensais.

Comme cette semaine. Si on m’avait demandé, même hier, sur quoi je pariais, j’aurais répondu Queen of the Breakers des Barr Brothers ou American Epic, mais non, ce matin je me suis réveillée avec « Le Branleur parfait » d’Archimède dans la tête, alors Méhari a été une évidence.

méhari-archimède

En même temps c’est raccord avec le ciel bleu dehors

En même temps, le choix de ce disque n’est pas totalement en-dehors du bleu, comme dirait l’autre (contrairement à la voiture sur la pochette lol mdr trop d’humour en moi) : vendredi, je suis allée voir ce groupe en concert avec ma cousine #teammayennerpz, et c’était si bien et j’ai tellement sauté partout que j’en ai encore des courbatures (je suis une fragile).

C’est un groupe que je suis depuis leur premier album en 2009, et si j’ai eu des hauts et des bas avec eux (tu peux regarder la vidéo que je leur ai consacrée, si tu veux savoir tous les détails) (tu verras c’est rigolo dedans il y a mon chat avec la collerette de la honte et une anecdote sur des toilettes), ça reste un groupe que j’adore voir en concert parce qu’ils sont super adorables, qu’ils ont une énergie de fou et qu’ils sont pleins de générosité et d’humour et d’amour, et du coup un concert d’eux c’est toujours un super moment.

Donc voilà, ce matin, avec le ciel bleu, mon chat qui est venu me faire un câlin, le fait que je suis en vacances (incroyable mais vrai) et celui que j’ai fini mon NaNo hier soir #enfinlibre, j’avais en tête cette chanson impertinente, un peu westernisante, dynamique et pleine de souvenirs « Le Branleur parfait », et ce disque a été parfait pour mettre le sourir pendant que je me remettais à écrire (c’est pas parce que j’ai fini le NaNo que j’ai fini mon histoire).

Une réflexion sur “Le disque du dimanche matin #8 – Méhari, Archimède

  1. Pingback: Bilan de mes acquisitions musicales 2017 | Les Cheesecakes de Dolores

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s