La playlist du mois #3 – Mai 2020

Autant avril a semblé durer deux années entières, autant en mai j’ai fait « wow on est déjà le 13 comment est-ce possible le mois a commencé hier » et le temps de cligner des yeux trois fois et c’est bon on est le 31. Le temps passe vraiment n’importe comment.

Le soleil revient, le moral aussi, j’ai ressorti les tongs (mais à quoi bon puisqu’on a définitivement dit adieu non seulement aux concerts de printemps mais aussi à la saison de festivals d’été) et j’achète/précommande plein de disques puisque je ne peux plus dépenser mon argent en places de concert. Du coup, tu verras, la playlist du mois est très musicale.

À voir
Mumford & Sons

Puisqu’on ne peut pas aller voir des concerts en vrai (honnêtement je ne sais plus quand c’était la dernière fois de ma vie que j’ai passé trois mois sans aller à un seul concert mais ça date bien de 2012 à vue de nez), avec une copine on compense en regardant des concerts sur internet DANS LES CONDITIONS DU LIVE. On lance en même temps, on s’échange des messages tout du long, on rit on pleure on a le coeur qui se serre, pas de pause pipi, et bien sûr il y a autorisation de se lever de son canapé pour danser et chanter si on veut vraiment vivre le truc à fond. Du coup, ce mois-ci, en plus de quelques concerts issus de nos collections personnelles et du live de Prince qui a été mis en ligne pendant genre 3 jours, mais aussi un concert de Mumford & Sons de 2019, qui m’a fait verser une larmichette dès les premières images de la foule parce que QUAND EST-CE QU’ON POURRA FAIRE ÇA DE NOUVEAU ??????? Bref, la setlist est plutôt chouette, la musique est toujours au top, le feeling est présent, alors si toi aussi tu veux continuer à vivre des concerts depuis ton canapé je te conseille celui-là.

65789446_10156598106382060_7398092531843465216_o

 

Soirées de poche – La Blogothèque

Si tu es branché-e concerts posés depuis ton canapé, La Blogothèque est faite pour toi, puisqu’ils organisent depuis des années tout un tas de happenings musicaux, y compris ces soirées de poches, concerts intimistes, dont ils ont mis un certain nombre en ligne sur youtube. Il y en a pour tous les goûts, dans tous les genres, c’est du comfort food à l’état musical.

 

Savages

Plus tôt cette année j’ai découvert Jehnny Beth (j’aurais dû la voir début juin 😦 ), et mes explorations musicales à la recherche de mon prochain concert-maison m’ont menée jusqu’à ce concert de son groupe, Savages, à Glastonbury en 2016. Si tu me ressembles ne serait-ce qu’un peu, peut-être que toi aussi tu ressortiras de ce visionnage en te disant OH MON DIEU MOI AUSSI JE VEUX ÊTRE PUNK ET BADASS VITE IL ME FAUT UN COSTUME NOIR ET UNE CRÊTE ET DU ROUGE À LÈVRE ET DES CHEVEUX TEINTS LAISSEZ-MOI ÊTRE AUSSI FORMIDABLE QUE CES FEMMES. (Si tu me ressembles un peu, peut-être que toi aussi tu portes des tongs et que tu réaliseras rapidement que tu n’es pas vraiment une personne punk.)

 

À lire
Harry Potter

Il y a environ un million d’années (ou, genre, 5, c’est pareil), ma mère m’avait ramené d’un voyage en Italie le premier tome d’Harry Potter en italien, que je n’avais jamais lu parce que, ben, je ne parle pas italien. MaiS cette année, j’ai eu envie de relire les Harry Potter, ce que je n’ai pas fait depuis la sortie du tome 7 OH MON DIEU C’ÉTAIT IL Y A TREIZE ANS DÉJÀ, et comme je connais un peu le tome 1 par coeur parce que je l’ai lu environ un million de fois (ou, genre 5, c’est pareil), j’ai décidé de me mettre du challenge en le lisant en italien. Et j’ai réussi ! Bon, il m’a fallu quinze jours, et je vais pas dire qu’à certains moments j’étais pas un peu perdue dans la langue, mais comme je connais suffisamment l’histoire pour pouvoir la lire les yeux fermés, je m’en suis sortie ! Et puis j’ai enchaîné sur la suite, en français cette fois, parce que faut pas déconner (c’est quand même beaucoup plus rapide), et honnêtement ça fait vraiment plaiz de se replonger dedans. Je me demande aussi pourquoi La Chambre des secrets était mon préféré quand j’avais 10 ans, parce que dès le début c’est l’angoisse absolu et il est dark de bout en bout, mais bon les enfants sont bizarres après tout. J’en suis présentement au tome 3 (j’aurai fini ce soir si je continue à mon rythme), on verra combien de temps il me faut pour en arriver au bout.

 

Interview with Matty Healy

Ma formidable copine Gabi a eu la chance de pouvoir interviewer Matty Healy de The 1975 en début de mois, et les résultat est une très chouette conversation que vous pouvez lire ici (en anglais).

 

À faire

En avril, ma copine Gabi m’a proposé de me joindre à elle pour un cours de yoga en direct sur Instagram. Je n’avais littéralement jamais fait de yoga de ma vie avant, mais je n’avais aussi littéralement rien de mieux à faire donc j’ai dit oui. Depuis, non seulement nos séances de yoga collectives sont devenus un rendez-vous hebdomadaire, mais EN PLUS je me suis aussi mise à faire du yoga par moi-même à côté ? Incroyable. On m’aurait dit ça il y a deux mois je ne l’aurais pas cru. Si toi aussi tu te sens pousser de nouveaux intérêt avec tout ce temps libre dégagé par le confinement et que tu veux te mettre au yoga, je te conseille la chaîne Yoga Coaching, qui a des vidéos très bien faites pour les gens comme moi qui n’y connaissent rien et qui ont pas envie de commencer avec des trucs trop compliqués.

 

À écouter
Sinéad O’Brien – Roman Ruins

Oui bonjour c’est la chanson du mois de Sinéad O’Brien qu’on ne présente plus. J’aurais du la voir il y a dix jours, de dépit je réécoute ses titres sur internet… et j’attends l’EP annoncé.

 

The Barr Brothers – Saint Cecilia

En début de mois, les Barr Brothers ont débarqué avec deux titres issus des sessions de Queens of the Breakers, et moi j’ai eu un emotional meltdown parce que j’aime tellement ce groupe et que chacune de leurs apparitions me brise le coeur et le réchauffe à la fois.

 

Rhiannon Giddens – Just the two of us

Le même jour, Rhiannon The Goddess Giddens s’est pointée avec cette reprise, et comme j’étais déjà fragile émotionnellement, ça m’a achevée. En même temps, soyons honnêtes : tout ce qu’elle fait m’achève.

 

The 1975 – It’s not living (if it’s not with you)

En ce moment, c’est ma chanson préférée pour danser dans ma chambre en massacrant les paroles (quel serait le fun sinon) et essayer de me motiver pour faire des choses.

 

Brendan Benson – I quit

Immédiatement après avoir essayer de me motiver avec It’s not living (if it’s not with you), Brendan vient à moi avec ses paroles de sagesse et me rappelle qu’il est inutile de faire des choses.  Parce que, après tout, ce n’est pas parce qu’il a arrêté ses concerts Instagram quotidiens (tristesse) qu’il est sorti de ma vie.

 

Mumford & Sons – Forever (garage version)

Le clip de cette chanson m’a fait pleurer for real, parce que j’ai atteint ce stade du confinement où la moitié de mon cerveau pense constamment « les concerts me manquent ». L’autre moitié est bien pumped up par cette version de cette chanson (surtout les « wouh ! » dans les refrains, ça marche du tonnerre.)

 

Jon Hopkins – Luminous beings

Une conversation sur la musique électronique et le nouvel album de The 1975 a fait arriver cette chanson dans ma playlist, et je dois avouer que j’aime beaucoup, même si ce n’est  pas de base mon genre de prédilection. Maintenant, il faut que j’écoute le reste de l’album.

 

Alison Mosshart – It ain’t water

The Queen Alison Mosshart a remis ça avec un nouveau single, moins rock et plus sirupeux que le précédent, mais tout aussi formidable (en même temps, en attendait-on moins d’elle ?)

 

X-Ambassadors feat. K.Flay & Grandson – Zen

Ce single collaboratif de K.Flay est un bon résumé de cette sensation d’ennui et de tension cumulés qu’on a tous ressenti une fois au moins dans ce confinement, où on a juste envie de faire un truc, mais quoi ? (un entrepôt !), ou d’avoir un peu de paix émotionnelle dans la tête.

 

Lucy Rose – Question it all

Ma deuxième songwriter anglaise préférée, Lucy Rose, débarque avec un double single tout en douceur, et forcément je suis full on.

 

Dream Wife – So when you gonna

La tension monte pour le nouvel album de Dream Wife qui sort en juillet, et la chanson titre vient de sortir ! Toujours punk, toujours fun, toujours au top.

 

Orville Peck – Dead of night

Des mois que je vois le nom d’Orville Peck passer partout, et bon comme c’est un mec j’ai pas checké ce qu’il faisait, mais comme je suis tombée sur lui dans une playlist et en fait j’ai bien aimé, peut-être que je vais finir par aller voir plus loin quand même.

 

King Tuff – Black Moon Spell

Bonjour encore un morceau qui me donne envie de devenir punk dans des concerts trop forts dans des caves sombres. Je vais ressortir de ce confinement en étant une personne totalement différente si ça continue.

 

L7 – Fast and frightening

Puisque mon punk feminist honeymoon roadtrip de juin n’aura pas lieu, je me console en plongeant un peu plus dans le mouvement des riot grrrls. En 2021 je serai ready.

 

Shannon Lay – August

Autre salle autre ambiance, avec un retour dans la folk et cette découverte qui me rend très curieuse sur son artiste.

 

Downtown Boys – A Wall

De retour dans le punk (ma nouvelle passion) (il n’est jamais trop tard pour s’instruire). Est-ce que tu penses que c’est le fait d’être bloquée chez moi qui me pousse vers des musiques plus violentes?

 

Jesca Hoop – Outside of Eden

Artiste découverte en concert à l’automne dernier, en ce moment je gravite vers cet album et en particulier vers cette chanson, va savoir pourquoi. Peut-être que j’ai aussi besoin de folk pour contrebalancer l’agressivité du punk ?

 

The Raconteurs – Blank Generation

« Pas de playlist sans Jack White », c’est ma devise. Et heureusement que les Raconteurs ont sorti cet EP live il y a quelques jours, pile pour commémorer qu’il y a un an j’étais en pleine tournée avec eux, à passer d’amis en amis, de train en train, de pays en pays. C’était le bon temps.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s