La playlist du mois #2 – Avril 2020

Bonjour bienvenu dans la playlist d’avril, ce mois qui a duré environ six mois en ressenti et sur lequel je suis incapable d’avoir une vision d’ensemble tellement il a semblé partir dans tous les sens. C’était un mois vraiment bizarre, non ? Des fois j’ai l’impression d’avoir fait mille trucs et des fois j’ai l’impression d’avoir rien fait du tout. Pour citer ce grand homme Sylar dans la saison 3 de Heroes : « Nothing makes sense anymore. »

Du coup, voilà un échantillon de ce qui m’a occupé pendant les 178 jours d’avril, et qui pourra peut-être t’occuper en mai (surtout si le mois est aussi long).

Lire la suite

La playlist du mois #1 – mars 2020

Dans mon retour intermittent (plus qu’intermittent) sur ce blog, j’avais envie de retrouver un genre de rendez-vous mensuel, des articles un peu plus fouillis pour partager les trucs que j’ai envie de partager sans y passer mille paragraphes, et le concept du « c’est le premier je balance tout » ne me convenait pas tout à fait, parce que je trouvais un peu trop rigide (et parce que, soyons honnêtes, j’ai surtout envie de partager de la musique). Du coup, voilà une playlist des trucs que j’ai aimés ce mois-ci et que j’ai envie de partager, qu’ils se lisent, se regardent, se mangent ou s’écoutent. Des trucs récents, des trucs vieux, peu importe on est pas là pour juger.

Lire la suite

5 bonnes raisons de regarder Good Girls Revolt

Cette série m’avait intriguée quand elle était sortie l’automne dernier, mais, la vie étant ce qu’elle est, je n’ai pris le temps de découvrir sa seule et unique saison cet été. Ce qui est bien est que, comme je savais déjà qu’elle était annulée, ma frustration n’a pas été trop intense à la fin du dernier épisode. Mais quand même. J’aurais regardé the hell out of une saison 2, moi.

Nombre de saisons : 1
Nombre d’épisodes : 10
Durée des épisodes : 50 minutes
Années : 2016 (terminée)
Jusqu’où regarder : jusqu’au bout (on va quand même pas s’arrêter en plein milieu d’une saison, non ?)

cast-ggr-lead

L’intrigue ?

Alors que les années 1970 s’approchent à grand pas, des jeunes femmes travaillant dans un magazine américain réalisent que c’est pas trop normal qu’elles n’aient pas le droit de devenir des reporters comme les hommes, et qu’elles soient cantonnées aux tâches subalternes.

Lire la suite

8 bonnes raisons de regarder Rectify

Rectify est une série qui m’a énormément marquée. Je ne l’ai vue qu’une fois, je ne pense pas la revoir un jour (ou alors pas avant longtemps), parce qu’elle est vraiment intense, mais c’est, je pense, une série à voir absolument.

Nombre de saisons : 4
Nombre d’épisodes : 30 (6, 10, 6 puis 8)
Durée des épisodes : 50 minutes
Années : 2013-2016 (terminée)
Jusqu’où regarder : jusqu’à la fin

rectify1-la-coutch

L’intrigue ?

À 19 ans, Daniel Holden a été condamné à mort pour avoir violé et tué sa petite amie. 19 ans plus tard, un test ADN le disculpe, et il est libéré. Comment se réhabituer à la vie normale après avoir passé la moitié de sa vie dans le couloir de la mort ? Et comment sa famille et les habitants de sa ville natale, dans le Sud des États-Unis, vont-ils réagir face à son retour? Lire la suite

C’est le premier, je balance tout ! #1

J’ai découvert ce rendez-vous il y a un petit moment sur le blog de Allez vous faire lire, et, comme je le trouve assez chouette (parce que l’avatar du blog c’est une chouette) (tu l’as ?), j’ai décidé de le reprendre.

Le principe est simple, il suffit de raconter :

  1. Le Top & Flop de ce que j’ai lu le mois dernier
  2. Au moins 1 chronique d’ailleurs lue le mois dernier
  3. Au moins 1 lien qui m’a fait « Wahou » le mois dernier (hors chronique littéraire)
  4. Et enfin : ce que j’ai fait de mieux le mois dernier

Et comme la musique c’est #mapassion, j’ai décidé d’ajouter une cinquième rubrique :

5. Ce que j’ai écouté le mois dernier.

aligif6

Look at me, with my pigtails so tight, you’d think that i might explode, right?

Lire la suite

8 bonnes raisons de regarder The Newsroom

the-newsroom

The Newsroom est, définitivement, l’une de mes séries préférées de tous les temps. Je l’ai vue deux fois en entier (et ça m’arrive très rarement, de revoir des séries, même celles que j’aime), et il y a certains épisodes que j’ai revus trois ou quatre fois.

Alors certes, elle a quelques défauts (des storylines qui disparaissent dans la saison 2, des points qui auraient pu être approfondis, des personnages qui auraient mérité mieux, tout ça), mais globalement, c’est une excellente série, à la fois intelligente, drôle et touchante.

Nombre de saisons : 3
Nombre d’épisodes : 25 (10, 9 puis 6)
Durée des épisodes : 1h
Années : 2012-2014 (terminée)
Jusqu’où regarder : jusqu’à la fin

The-Newsroom3

L’intrigue ?

Will McAvoy, présentateur de JT bien aimé pour sa complaisance et son aptitude à ne pas faire des vagues, décide un jour que prout, le peuple américain mérite mieux que ça et qu’il est temps de faire un vrai JT.

Lire la suite

5 bonnes raisons de regarder Underground

Underground

La série Underground a tiré sa révérence, après deux saisons de bons et loyaux services, sur UN CLIFFHANGER INSUPPORTABLE, pas merci les gens qui ont décidé de l’annuler (et comme c’était ni Sense8 ni Netflix, ça s’est passé dans l’indifférence la plus totale et on n’en entendra probablement plus jamais parler, hélas).

HÉLAS, oui, car cette série possédait moult qualités, et que si tu es passé à côté, tu devrais quand même te pencher dessus, malgré cette fin QUI FAIT GRINCER DES DENTS.

Nombre de saisons : 2
Nombre d’épisodes : 20 (10 par saison)
Durée des épisodes : 55 minutes
Jusqu’où regarder : jusqu’au bout ET AU-DELÀ

12856816-19686933

Cette affiche de la saison 1 rend fort peu hommage à tous les personnages féminins passionnants

L’intrigue ?

Sud des États-Unis, milieu du XIXe siècle. Dans la plantation Macon, certains esclaves se disent qu’ils en ont un peu marre (euphémisme) et décident de s’évader. Comment va se passer leur fuite ? Qu’est-ce qui attend ceux qu’ils abandonnent derrière eux ? Et eux, que vont-ils trouver devant ?

Lire la suite